Faire participer la famille Améliorer la cohésion familiale et stimuler la créativité des enfants

Toky

Une cabane n’est pas uniquement destinée au pur plaisir de vos enfants, c’est avant tout un projet familial qui doit être pensé ensemble. Lors de la conception et de la fabrication, il est important d’inclure votre famille à chaque étape. Cela permet à la fois d’impliquer les enfants dans la construction de leur cabane, de les initier au bricolage, et de pouvoir les consulter régulièrement. En effet l’enjeu premier de la fabrication d’une cabane, c’est de savoir ce dont vos enfants ont vraiment envie. Il sera dommage de passer ses weekends sur la construction d’une architecture dont personne ne se servira, ou très peu de temps. Questionner et comprendre leurs besoins est un bon moyen d’éviter de faire une construction sur pilotis avec trois toboggans alors qu’ils auraient préféré une petite cabane semi-ouverte avec une cuisinette.
Concevoir un projet en famille c’est aussi et surtout de la communication. C’est un très bon exercice qui entraine au travail d’équipe et apprend aux plus jeunes les bases de la communication en groupe. Votre jolie cabane imaginée et construite collectivement aura bien plus de valeurs qu’une cabane achetée en grande surface. Elle sera le reflet de votre cohésion familiale.


Activité : une après-midi dessin

Vous-voulez que vos enfants réfléchissent à la cabane de leurs rêves ? C’est le moment de leur proposer une activité dessin où ils vont pouvoir vous dépeindre leur vision de la cabane parfaite. Dès le début, les enfants comprendront qu’ils ont un rôle important dans cette construction et ils vous aideront à comprendre ce qu’ils aimeraient pouvoir y faire.
N’hésitez pas à leur faire dessiner plusieurs versions en leur imposant petit à petit vos contraintes : utiliser du bois, la faire du pilotis, disposer d’un toit transparent, faire pousser un potager, etc… Comme nous l’avons vu un peu plus tôt il existe différents types de cabanes, une multiplicité de formes et une variété d’aménagements, et les principaux intéressés sont les plus à même de faire les bons choix.


Faire des choix

N’oubliez pas que vous restez tout de même la voix de la raison, il faudra trier et synthétiser les informations qu’ils vous auront transmises, trouver un compromis et faire des choix quand les enfants n’auront pas réussi à se mettre d’accord. Ce sera à vous d’anticiper leurs futurs besoins, mais aussi les vôtres. Vous avez peut-être pour projet de transformer cette cabane en chambre d’appoint quand vos enfants auront grandi.
Ces choix seront déterminants pour dessiner la cabane de manière précise en terme de forme, de taille, d’univers, de matériaux, de couleurs, d’accessoires… Cette étape est plus facile à faire sans enfants. Si vous hésitez, vous pouvez toujours les faire intervenir à ce moment-là pour les re-questionner et/ou leur laisser le choix entre différentes propositions.

Si vous décidez de construire votre cabane à partir de plans déjà faits, c’est à ce moment que vous pouvez pré-sélectionner quelques modèles de cabanes qui pourraient correspondre à vos envies et faire choisir le modèle final à vos enfants.


Prévoyez de leur donner certaines tâches

Pour tout ce qui est du domaine de la construction, il est clair que ce sont les parents qui vont surtout s’y mettre. Mais les petits peuvent également faire certaines tâches selon leurs âges et leurs forces. Cela révélera peut-être des personnalités créatives que vous ne soupçonniez pas. Le but est qu’à la fin tout le monde ai mis la main à la pâte, soit fier d’avoir participé et profite pleinement de cette nouvelle activité dans le jardin.

Si utiliser une scie ou une perceuse est bien trop dangereux pour de jeunes enfants qui ne contrôlent pas encore leurs gestes et ont peu de force, vous pouvez tout de même leur confier certaines tâches :

  • Faire passer les vis
  • Peindre les parties accessibles
  • S’occuper du ravitaillement en l’eau
  • Taper sur un marteau pendant que vous tenez la vis
  • Transporter une petite planche ou un outil non dangereux
  • Tenir le plan

Et la sécurité

De manière générale, mais particulièrement en présence d’enfant, il va vous falloir sécuriser le chantier. Il est question d’organisation : chaque chose à sa place et les outils dangereux en hauteur. Il ne faut rien laisser trainer pour éviter de tomber ou de se cogner.