La cabane de récup’ Economies financières, geste écolo ou challenge personnel

Louise

Construire une cabane de récup’ est à la portée de tout le monde. Il faut savoir que n’importe quelle cabane peut être construite avec des matériaux de récupération, mais plus elle est complexe, plus il vous faudra passer du temps à les chercher. Par ailleurs, la volonté d’utiliser des matières premières gratuites pour leur donner une seconde vie peut influencer le résultat esthétique de votre cabane. Tout dépend comment vous envisagez votre construction.
Que ce soit pour faire des économies financières, un geste écolo pour limiter son impact sur l’environnement ou un pur challenge personnel, les motivations pour ne pas se jeter sur les grandes surfaces de bricolage sont multiples.

Ce que vous pouvez récupérer

Pour trouver de quoi construire votre cabane de récup’, vous devez être créatif. Il faut envisager le déchet différemment, et le considérer comme une ressource plus que comme un encombrant dont on veut se débarrasser à tout prix. Il faut donner une seconde vie aux objets, les valoriser autant que possible dans la construction.

Quelques exemples :

  • du bois, c’est l’élément principal : pour la charpente mais aussi pour les murs, le toit, et la construction éventuelle de petit mobilier
  • de la tôle : pour les murs et/ou le toit
  • des fenêtres, des portes, des poignées
  • des meubles, du textile, de la déco…

Les éléments de quincaillerie sont quant à eux un peu plus difficile à trouver d’occasion, car ce n’est pas un produit que l’on récupère beaucoup quand il a déjà servi. Il s’abîme souvent, se déforme ce qui le rend irrécupérable, ou disponible en trop petite quantité. Vous aurez en effet bien souvent besoin de vis par centaines, si vous en récupérez un peu partout, elles ne seront pas identiques et ce qui vous obligera à changer votre embout de visseuse régulièrement.


Où trouver ça ?

Construire sa cabane avec des matériaux de recup’ demande du temps, surtout en amont. Il faut chercher, chiner, se renseigner autour de soi… pour trouver tout ce dont vous avez besoin. Voici quelques endroits où vous pouvez vous aventurer :

  • dans la rue : les gens se débarrassent de choses dont ils ne se servent plus sans prendre la peine d’aller les déposer à la déchèterie. Ce n’est évidemment pas le bon moyen de se débarrasser de ses déchets, mais cela peut vous permettre de faire de belles trouvailles. Surveillez aussi le jour de passage des encombrants dans votre ville ou les villes voisines.
  • dans un chantier en construction vous pourrez aller fouiller les poubelles, vous y trouverez peut-être des palettes, des chutes de bois ou de tôle…
Une cabane dans un container
  • chez des menuisiers, des dans scieries ou des grandes surfaces de bricolage, vous pourrez peut-être trouver des chutes. N’hésitez pas à leur demander de vous mettre leurs déchets de côté pour vous éviter des allers-retours quotidiens.
  • chez Emmaüs, vous y trouverez de quincaillerie qui n’a pas encore été utilisée, des éviers, des fenêtres, des meubles pour en récupérer le bois ou pour équiper votre cabane, etc…
  • sur leboncoin, des particuliers se débarrassent de matériaux et d’objets encore en bon état
  • allez ramasser du bois en forêt ou du bois flotté en bord de plage
  • récupérez des gros déchets pour les aménager directement, comme un container par exemple
  • renseignez-vous autour de vous, prévenez vos amis, votre famille, vos voisins qui penseront peut-être à vous mettre des choses de côté.