La cabane dans les arbres Pour avoir la tête dans les étoiles

Louise

Lorsqu’on évoque les cabanes dans les arbres, on pense généralement aux constructions perchées pour les enfants. Il faut pourtant savoir que les cabanes dans les arbres furent des habitats privilégiés dans de nombreuses régions de la planète, en Polynésie et en Amazonie notamment. Bien plus tard, c’est aux Etats-Unis que la tradition des cabanes dans les arbres, les fameuses treehouses, se perpétue avant de nous parvenir et se développer en tant que concept écotouristique.

Pourquoi construire une cabane dans les arbres ?

Voilà la première question à se poser lorsque nous vient l’envie de construire une cabane en bois dans les arbres. L’idée est en effet très séduisante, mais il faut être sûr que l’on en profitera dans les prochaines années au risque de perdre de l’argent et du temps dans la construction. Généralement, on souhaite construire une cabane en bois pour ses enfants. Mais attention, il faut attendre qu’ils soient assez grands pour assimiler les règles de sécurité inhérentes à la hauteur.

La deuxième question à se poser avant de construire une cabane en hauteur est de savoir si on dispose de l’espace nécessaire pour construire une cabane viable et confortable. Certaines essences d’arbre ne permettent en effet pas de supporter les charges et les contraintes liées à la construction d’une cabane. La solution pourrait alors être de bâtir une cabane sur pilotis que l’on construira à proximité directe l’arbre. Il faut par ailleurs vérifier l’emplacement des arbres. Une cabane trop exposée au vent risque de se disloquer rapidement et est par ailleurs assez inconfortable. Si on désire néanmoins construire malgré une exposition au vent très importante, il faut renforcer la structure et placer les ouvertures sur les côtés les moins exposés


Rapport 1/8eme

Ce qu’il faut savoir lors de la construction d’une cabane dans les arbres

Les grands spécialistes de la construction des cabanes dans les arbres, nous affirment qu’il n’est jamais conseillé de construire une cabane au-delà du rapport d’un huitième (1/8). Par exemple, pour un arbre de 20 m, la hauteur de la cabane ne doit pas dépasser 2,5 m. Par ailleurs, le tronc porteur doit être le plus solide tout en ayant terminé sa phase de croissance. Il n’est donc pas possible de question de construire une cabane sur un jeune arbre.
Il ne faut jamais oublier que le prix et le temps de construction évoluent avec la complexité du projet, une cabane si loin du sol augmente la main-d’oeuvre nécessaire, le temps de construction, et les accessoires nécessaires. N’oubliez surtout pas l’emplacement de l’escalier ou de l’échelle, et s’il y a un balcon, la rambarde doit être renforcée.