La cabane sur pilotis Un poste d’observation pour les aventuriers

Louise

Les cabanes sur pilotis ont tendance à rassurer les occupants grâce à leur structure directement ancrée au sol, et non en équilibre sur un arbre. Elles restent quand même impressionnantes de par leur hauteur qui s’élève parfois à quelques mètres. Ces constructions sont idéales pour les terrains un peu particuliers : humidité, pente, petit jardin ou encore absence d’arbres. Sur ses solides pilotis, votre cabane restera stable. Perchée à quelques centimètres/mètres du sol, vous offrirez à vos enfants un espace de jeu atypique.

Pourquoi faire une cabane sur pilotis ?


  • Vous n’avez pas d’arbre suffisamment solide pour construire une cabane perchée
    Très jolies, les cabanes dans les arbres ne sont pourtant pas accessibles à tout le monde. Sans un arbre suffisamment haut ou solide, la cabane sur pilotis est souvent une bonne alternative pour avoir tout de même la tête dans les nuages.
    Deux possibilités s’offrent à vous : construire une plate-forme surélevée dans un espace quelconque, ou autour d’un arbre. La deuxième option donnera l’illusion d’une cabane dans les arbres, mais sans les contraintes techniques liées au choix de l’arbre (essence, dimension, solidité). Dans ce cas-là, il faudra faire attention à la croissance de l’arbre, à lui laisser un espace autour suffisamment large pour qu’il puisse grandir sans déformer (ou même détruire) votre cabane.


  • Vous avez un terrain en pente
    Il n’est pas toujours facile de construire une cabane sur un terrain en pente, le terrassement est une démarche qui demande presque systématiquement l’intervention de machines. Construire une cabane sur pilotis peut vous permettre de réaliser votre rêve sans déformer le terrain sur lequel vous souhaitez ériger votre structure. En disposant des poteaux de hauteurs différentes en fonction de la pente, vous allez d’abord pouvoir construire une surface plane, pour ensuite monter les murs et le toit de la cabane. Les pilotis doivent être solidement fixées au sol, la stabilité de la structure est dès lors garantie.


  • Vous voulez garder de l’espace au sol
    Construire une cabane lorsqu’on a un petit jardin peut rapidement encombrer l’espace. Construire sur pilotis permet de conserver la surface au sol. Tout dépend ensuite de l’usage que vous souhaitez faire de cet espace : un second coin de jeu pour les enfants, une zone de stockage, un coin détente à l’ombre, une terrasse abritée pour y manger l’été, un parterre fleuri ou gazonné… La fonction que vous aurez choisie de donner à cet espace, et la taille des usagers qui passeront sous la cabane vous permettra de déterminer la hauteur des pilotis.


  • Vous construisez sur un point d’eau
    Les cabanes au bord de l’eau, avec une vue imprenable sur le lac en font rêver plus d’un. Installées entre la terre et l’eau elles ont l’avantage d’être rassurante et nous permettent de prendre de la hauteur face à l’horizon. Mais comme elles sont construites en milieu humide, le choix du bois est très important. L’utilisation d’essences durables et adaptées est indispensable. Préférez vous procurer du douglas, du robinier, du châtaignier, ou de l’acacia, éventuellement un bois ayant subi un traitement thermique ou à base d’huile. Un bois bien choisi ne s’altère pas dans l’eau, et ne nécessite pas de traitements (qui s’avèrent parfois néfastes pour l’environnement).
    Attention ici aussi à être vigilant à la sécurité des enfants. Ne laissez pas la cabane accessible à des petits qui ne savent pas nager ou qui risqueraient de paniquer en cas de chute. Sinon, protégez les endroits risqués avec des barrières ou des filets.


  • Vous voulez construire une cabane aire de jeu
    Lorsque vous voulez installer des jeux comme un toboggan, une corde ou une balançoire à votre cabane, il est nécessaire de la construire en hauteur. Un arbre ou des pilotis vous permettent de réaliser ce type d’installation ludique et dynamique pour les enfants. Laissez ensuite libre cours à votre imagination : un toboggan sur le toit, une rampe de descente comme les pompiers, un mur d’escalade, une balançoire sous la cabane… !


La hauteur des pilotis

Allant d’une faible élévation, à quelques mètres de hauteur, votre cabane peut revêtir différentes allures. Ce sont vos besoins, les contraintes du terrain et vos envies esthétiques qui vont déterminer la hauteur des pilotis. Quelques centimètres peuvent suffire à donner à vos enfants l’illusion de la hauteur, quelques mètres peuvent rendre votre cabane complètement fantaisiste.
Pensez à anticiper les déplacements : si vous ou vos enfants allez être amenés à passer dessous, il est nécessaire de prévoir une hauteur suffisante pour éviter de se cogner la tête.

Penser les accès

Votre cabane se situant en hauteur, il vous faudra penser à un (ou plusieurs) moyen d’y accéder comme des escaliers, une échelle, une corde, un mur d’escalade ou encore un filet. Il faudra trouver un compromis, car vos enfants grandissent : une corde rend peut-être la cabane inaccessible aux plus petits, mais les grands peuvent vite se lasser d’une échelle un peu classique.
Pensez aussi à sécuriser les accès si vous avez des enfants en bas âges. Mettre une barrière le long de l’escalier les aidera à gravir les marches, installer un moyen d’accès compliqué leur évitera de grimper lorsque vous n’êtes pas en mesure de les surveiller.