Le choix de la forme Entre esthétique et complexité de construction

Louise

Lorsqu’on prépare un projet de construction de cabane, les choix esthétiques sont importants, ils déterminent non seulement la forme de la cabane, mais également la complexité de sa construction. On met en effet moins de temps à construire une petite cabane avec quatre murs et un toit que pour édifier une cabane sphérique et monumentale.
La complexité de la cabane que vous choisissez de construire dépend avant tout du temps et du budget que vous êtes prêt à investir. L’usage dont on va en faire est également un critère déterminant pour le choix de la forme. Les contraintes climatiques peuvent imposer une forme particulière pour lutter contre les éléments : une cabane bâtie dans une zone à fort taux d’enneigement doit disposer d’un toit en forte pente afin d’éviter l’accumulation de neige sur la toiture. L’intégration de la construction dans le paysage global de votre propriété et de votre quartier ou région peut également agir sur le choix. On choisit un style différent selon que l’on construise dans un coin abrité et peu visible de la cour ou bien dans une zone bien visible à mettre en valeur. Dans tous les cas, la cabane doit correspondre à l’environnement pour ne pas dénaturer le charme visuel de votre propriété, au contraire, il faut en profiter pour ajouter une valeur ajoutée à l’ensemble. Et parfois, il ne faut pas faire compliqué pour obtenir le meilleur.

D’un projet à un autre, la forme d’une cabane peut varier du tout au tout. Dans cette rubrique, nous allons nous concentrer sur les formes les plus courantes, dont certaines plus que d’autres.

À chaque forme sa difficulté de construction

La forme extérieure de la cabane est responsable de la simplicité ou de la complexité de l’ossature en bois sur laquelle le bardage, les ouvertures et la charpente vont se poser. Lorsqu’on définit la forme extérieure, il faut prendre en compte la hauteur de la structure. Une cabane de deux mètres de haut est ainsi plus facile à construire qu’une autre qui s’élève à 3,5 m.
Accordez-vous un temps de réflexion suffisant pour choisir la forme de votre cabane parce que de nombreux particuliers ont omis cette étape et se sont contentés de recopier bêtement le projet des autres, ce qui fait qu’ils ont été déçus du résultat final. Certains n’ont pas anticipé la difficulté et ont dû se creuser la tête pour mener leur projet à terme, occasionnant du retard et de la frustration. Pour vous épargner toute démarche hasardeuse, l’étape du plan est primordiale. On peut facilement y anticiper les différentes difficultés de mise en oeuvre ainsi que le mode d’agencement des pièces (assemblage, fixation…).

L’esthétique de la forme : accorder de l’importance à l’harmonie

Le choix de la forme de la cabane n’est pas seulement orienté par des soucis et des contraintes techniques, mais aussi et surtout, pour son rendu esthétique sur votre propriété. En architecture, y compris dans la construction de la cabane, chaque forme renvoie à une symbolique particulière. Au fil des chapitres, nous verrons plus précisément les rendus symboliques de chaque forme. Dans le choix de la forme de la cabane, il ne faut pas non plus oublier de prendre en compte le style dominant de votre propriété s’il y a déjà une construction (la maison principale par exemple). On peut bien entendu jouer sur le contraste de style, mais c’est un exercice particulièrement difficile si on souhaite obtenir une cabane non seulement fonctionnelle mais aussi agréable à regarder et admirable en somme.